AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

ICARE&AISLYN ϟ tell me what you've gone and done now ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: ICARE&AISLYN ϟ tell me what you've gone and done now ? Jeu 28 Juil - 23:50


Just to Get High by Nickelback
« Mais si je vous dis que ça fonctionne comme ça ! Essayez au moins ! ». Les cris raisonnèrent dans toute la pièce occupée par uniquement deux personnes : le major Taylor et un scientifique dont elle oubliait toujours le nom. La jeune femme n'avait pas dormi depuis près de quarante-huit heures et sa fatigue se faisait largement sentir dans son comportement et même si elle en avait conscience, elle voulait finir ce qu'elle avait commencé avant de penser à aller dormir un petit peu. Aislyn avait passé pratiquement toute la nuit a essayé de terminer un calcul qui prenait bien plus qu'un tableau tout entier et au moment où elle était sur le point de baisser les bras, la solution était apparue d'elle-même, du moins si on veut. Elle n'avait pas pu s'empêcher de se trouver extrêmement idiote une fois qu'elle eut trouvé, ne cessant de se demander pourquoi elle n'y avait pas pensé plus tôt, pour quelles raisons elle n'avait pas trouvé la solution plus rapidement ce qui lui aurait permis d'aller dormir et d'être encore dans son lit à l'heure actuelle. Aislyn était tellement exténuée à force d'avoir si peu dormit qu'elle s'énervait pour rien, elle en devenait presque maladroite et elle avait évité tout un tas de catastrophes depuis la veille, s'énervant contre elle-même, mais principalement contre ceux qui étaient encore dans le laboratoire et qui avaient fini par fuir les lieux. Par moment c'était à se demander si elle n'avait pas un lien de parenté avec McKay, seulement il fallait surtout comprendre à quel point la jeune femme pouvait devenir grognon lorsqu'on s'évertuait à lui dire qu'elle avait tort alors qu'elle savait pertinemment avoir raison. Aislyn regarda avec insistance la jeune femme dont elle avait une nouvelle fois oublié le nom pour lui faire comprendre qu'elle ne la laisserait pas tranquille jusqu'à ce qu'elle essaye ce qu'elle venait de lui dire de faire. Malgré le soupire de cette demoiselle, Aislyn n'ajouta pas un mot, elle la regarda pianoter sur les touches du clavier de l'ordinateur portable et une fois qu'elle eut terminé, un sourire ravi étira les lèvres du major qui avait eu raison cette fois encore. Ce fut donc avec un air satisfait qu'elle put enfin quitter le laboratoire où elle se trouvait depuis la veille, heureuse d'en avoir enfin terminé avec ceci et très impatiente de rejoindre ses quartiers pour quelques heures de sommeil qu'elle avait bien mérité.

Aislyn salua rapidement et poliment les quelques personnes qu'elle croisa dans les couloirs et une fois arrivée dans ses quartiers et lorsque les portes se refermèrent elle se jeta sur son lit, faisant quelques petits bonds avant de définitivement s'immobiliser sur le matelas, le regard posé sur le sol. En quelques secondes les paupières de la demoiselle devinrent plus lourdes que d'habitude et elle ne lutta pas contre, se laissant tomber dans un sommeil profond et qu'elle espérait réparateur jusqu'à ce qu'on fasse appel à elle pour une raison x ou y. Ce qu'il y avait de bien à ne pas être une personne importante au sein d'une expédition comme celle d'Atlantis c'était qu'on pouvait bien souvent dormir en paix, à moins de s'appeler Aislyn Taylor et de détester passer du temps à se tourner les pouces. Elle n'était pas assoiffée de travail, seulement depuis son plus jeune âge elle était ce qu'on pouvait qualifier d'une jeune fille hyperactive, une demoiselle qui ne pouvait pas rester en place cinq minutes au risque de devenir folle et à moins que la fatigue l'achève. En grandissant, il n'avait pas été difficile pour elle de trouver diverses activités pour extérioriser le trop plein d'énergie qu'elle avait sans cesse en elle et l'armée lui offrait aussi l'avantage de pouvoir se dépenser tout le temps au lieu de rester assise derrière un bureau, ce qu'elle n'aurait pas su supporter. Autant dire que participer à cette expédition lui permettait également de ne pas avoir une minute à elle, du moins les trois quarts du temps puisqu'il arrivait toujours un moment où elle n'avait plus rien à faire, un moment où Aislyn parvenait toujours à trouver de quoi s'occuper pour ne pas tourner en rond tel un lion dans sa cage, enfin une lionne dans son cas. Mais là ... Aislyn était épuisée, elle était rentrée d'une mission qui l'avait exténuée, seulement elle n'avait pas senti les signes de fatigues, acceptant donc d'apporter son aide à quelques scientifiques qu'elle appréciait sauf que ... la fatigue l'avait attaqué plus rapidement qu'elle ne l'aurait voulu. Maintenant, la jeune femme était bien heureuse d'avoir retrouvé son lit qu'elle imaginait l'appeler tout le temps où elle s'était creusée les méninges pour trouver une solution au problème auquel elle apportait son aide.

« Major Taylor ? ». Une moue boudeuse se dessina rapidement sur le visage d'Aislyn qui redressa la tête tout en portant son doigt à son oreillette qu'elle activa de sorte à pouvoir répondre. « Oui ? » « Le docteur Weir voudrait que vous preniez une équipe pour vous rendre sur P4X-125, l'équipe du lieutenant Campbell n'a pas répondu au dernier appel, ça va faire plus de vingt-quatre heures que nous sommes sans nouvelles. » « Très bien ... demandez à Jefferson, Davis et Banes de me rejoindre en salle d'embarquement s'il vous plait ». Après s'être assurée que Chuck avait bien compris, Aislyn se redressa sur son lit, balayant ses quartiers du regard avant de soupirer. Sa sieste aura été courte, à vrai dire elle n'avait même pas l'impression d'avoir dormi cinq minutes entre le temps où elle s'était affalée sur le lit et celui où on l'avait réveillé. Après quelques instants à remettre ses idées en place, Aislyn quitta à nouveau ses quartiers pour se rendre dans les vestiaires afin de se changer pour l'expédition et rejoignit rapidement ses coéquipiers qui l'attendaient face à la porte. La jeune femme leur adressa un sourire et attacha ses cheveux tandis que les chevrons de la porte s'enclenchait et une fois l'ouverture du vortex faite, elle avança pour prendre la tête du groupe et passa la porte pour apparaître sur une planète au climat chaud, mais possédant une végétation assez impressionnante. Une fois que la porte fut refermée et qu'elle s'était assurée qu'il n'y avait personne autour en train de les espionner ou qui risquerait de leur causer des ennuis, elle se tourna vers les trois membres de son équipe. « Bien, Jefferson et Davis vous allez par là. Banes vous venez avec moi, on reste en contact radio aussi souvent que possible et les garçons ... pas de folies. ». Aislyn regarda Jefferson et Davis avec beaucoup de sérieux, les forçant à effacer leur sourire idiot puis le groupe se divisa en deux et tous partirent de leur côté comme venait de l'ordonner le major. La jeune femme et le lieutenant Davis marchèrent un long moment parmi la végétation, se dirigeant aussi silencieusement que possible en direction des ruines que l'équipe du lieutenant Campbell examinait. Aislyn était à l'affût du moindre bruit suspect, du moindre mouvement qui pourrait leur signaler une présence inconnue jusqu'au moment où elle arrêta brusquement de bouger, faisant signe au lieutenant de faire de même. Arme à la main, la jeune femme regarda autour d'elle avant de baisser son arme, les sourcils froncés pour ensuite repartir dans sa marche en direction des ruines, pourtant certaine d'avoir vu quelque chose bouger.

« Major ? ». Aislyn porta son index à son oreillette, continuant d'avancer dans la végétation, toujours à l'affût du moindre mouvement depuis qu'elle avait aperçu quelque chose bouger non loin du lieutenant Banes et d'elle-même. « Je vous écoute. » « On a retrouvé le lieutenant Campbell et un de ses hommes ... ils sont morts Major sûrement un ... ». Aislyn n'eut pas le temps d'entendre la suite de la phrase, bien trop occupée par les hurlements du lieutenant juste derrière elle. Aislyn se retourna rapidement, tenant enjoue le wraith qui avait quasiment aspiré toute l'énergie vitale du pauvre jeune homme qui n'avait même plus de forces pour hurler. Malgré la grimace qui déforma son visage, elle n'attendit pas plus longtemps pour tirer, attirant l'attention de ce monstre sur elle, la forçant à reculer lorsqu'il s'avança dangereusement en sa direction. Bon dieu qu'elle pouvait détester ces créatures, pourquoi fallait-il toujours que les mauvais de l'histoire soient toujours aussi effrayants, bon il était vrai que voir des fées vous attaquer ça ne serait pas très sérieux, cependant ça serait tellement plus agréable que ces ... choses. Continuant de reculer et de tirer sur le wraith, Aislyn ne fit pas attention à la grosse racine que sortait du sol et contre laquelle son pied buta la faisant tomber en arrière sans pour autant perdre de vue son ennemi qui en profita pour se jeter sur elle, mais ce fut sans compter sur la rapidité et l'agilité de la demoiselle qui plongea sous les jambes du wraith. Elle voulut profiter de ce petit coup pour attraper son arme et en finir avec son assaillant lorsqu'elle remarqua qu'elle avait malencontreusement lâché son arme dans sa chute, laissant ainsi le temps au wraith d'arriver à sa hauteur, de l'attraper par sa veste et de la soulever amenant son visage près du sien bien qu'elle faisait de son mieux pour éloigner sa tête. « Dites, vous ne voulez pas un chewing-gum ? ». En guise de réponse le wraith se contenta de la lancer dans les airs comme si elle était aussi légère qu'une plume ce qu'elle aurait souhaité pour ne pas avoir aussi mal lorsqu'elle retomba durement sur le sol en grimaçant. « Je vais prendre ça pour un non. ». Aislyn eut tout juste le temps de se redresser que son ennemi était déjà face à elle, l'agrippant à nouveau tout en la plaquant contre le tronc d'un arbre voisin, levant dangereusement sa main libre tandis que la jeune fermait les yeux et tournait la tête dans l'espoir très idiot de ne rien sentir.

Revenir en haut Aller en bas
ICARE&AISLYN ϟ tell me what you've gone and done now ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un grand remerciement a Icare !
» revues Icare
» Coupe ICARE 2012...
» Coupe Icare
» Coupe Icare du 19 au 22/09/14

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Follow Your Destiny :: Archive BVA-
Sauter vers: